Nous sommes de la partie

Transformer le système énergétique sans la branche électrique? Ceci n’est pas une bonne idée… En effet, la branche a le savoir-faire requis et se trouve par nature au cœur du système. Elle participe activement à la construction d’un monde énergétique renouvelable et respectueux du climat. Lisez notre «plume politique» à ce sujet.
25.09.2019

En cette année électorale, la protection du climat domine l’arène politique. Il s’avère qu’un large consensus se dégage sur le fait qu’il faut poursuivre et renforcer les efforts entrepris jusqu’ici. Des jalons importants ont été posés avec la Stratégie énergétique 2050, d’autres vont suivre.

Le secteur suisse de l’électricité exempt de CO2 fournit d’ores et déjà une contribution importante aux objectifs climatiques et prendra une place encore plus importante à l’avenir. L’électrification est en effet la clé de la décarbonisation.

«Le secteur suisse de l’électricité exempt de CO₂ fournit d’ores et déjà une contribution importante aux objectifs climatiques et prendra une place encore plus importante à l’avenir. L’électrification est en effet la clé de la décarbonisation.»

Anticiper ce genre d’évolutions est indispensable pour pouvoir concevoir correctement les conditions-cadres et mettre à disposition l’infrastructure nécessaire. C’est pourquoi l’AES se penche depuis longtemps déjà sur les perspectives d’avenir. Dans ses «Univers énergétiques», elle examine des gammes de développement possibles. Selon la tendance actuelle pour les deux prochaines décennies, le monde énergétique deviendra clairement plus décentralisé, plus renouvelable et plus respectueux du climat. Ce monde sera caractérisé par un mix de production centralisée et décentralisée. Tant l’hydraulique que les réseaux resteront les piliers de l’approvisionnement et rendront donc possible la transformation future.

Dans les années à venir, les énergies renouvelables seront fortement développées. En particulier, le photovoltaïque s’imposera grâce à l’évolution technologique et à son acceptation au sein de la société. La production d’électricité basée sur le gaz devra probablement aussi contribuer à garantir l’approvisionnement en hiver. Parallèlement, les secteurs de l’électricité, du gaz, de la chaleur, de la mobilité et leurs infrastructures se rapprocheront les uns des autres. À travers ce couplage des secteurs, le système tout entier gagnera en efficacité et en flexibilité. De nouvelles technologies et des innovations offriront des possibilités inédites aux producteurs, aux fournisseurs et aux clients finaux. Il en résultera un système d’approvisionnement en électricité et en énergie beaucoup plus dynamique.

Par nature, la branche de l’électricité est au cœur du système énergétique. Avec son savoir-faire, elle continuera de s’investir et de participer activement à la conception d’un approvisionnement énergétique renouvelable et respectueux du climat.

Voir également


La plume politique

À la rubrique «La plume politique» du magazine de la branche Bulletin, Dominique Martin, Responsable Affaires publiques à l’AES, publie régulièrement ses commentaires et ses appréciations sur des thèmes de politique énergétique.