Scénarios pour l’avenir énergétique et climatique

Simulation du système énergétique global en Suisse

Comment la Suisse atteindra-t-elle ses objectifs énergétiques et climatiques? Telle est l’épineuse question qui agite fortement la politique, l’économie et la société. Les études existantes livrent des réponses importantes, mais présentent aussi des lacunes. Au vu de la portée des décisions énergétiques et climatiques qui devront être prises, il s’agit de mettre sur pied une base factuelle solide. Dans le projet de la branche «Avenir énergétique 2050» (AE 2050), l’Association des entreprises électriques suisses AES simule le système énergétique global de la Suisse d’ici à l’année 2050.  

Via ce projet, l’AES illustre différents scénarios réalistes pour l’avenir énergétique et climatique au moyen de deux dimensions déterminantes: la première décrit l’acceptation sociétale, dans le pays, des nouvelles infrastructures énergétiques et des nouvelles technologies, tandis que la deuxième s’intéresse à l’intégration de la Suisse dans le système électrique européen. En fonction du scénario que choisira la Suisse au sein de ces deux dimensions, les conséquences et les mesures nécessaires en termes de sécurité d’approvisionnement, de coûts et de durabilité ne seront pas les mêmes.

Michael Frank s’exprime sur la motivation et les objectifs de l’étude (disponible uniquement en allemand)

Concentré de savoir de la branche 

L’étude «Avenir énergétique 2050» met au centre le système énergétique global. Par conséquent, la production d’électricité renouvelable n’est qu’un axe parmi d’autres. Les répercussions du changement climatique, le couplage des secteurs, l’avenir de la mobilité et de la chaleur, ainsi que les agents énergétiques alternatifs tels que l’hydrogène sont également analysés. Afin de tenir compte de la diversité thématique et d’atteindre la profondeur nécessaire, «Avenir énergétique 2050» est subdivisé en plusieurs axes. 

La branche entière, fortement touchée par la transformation du système énergétique et la décarbonisation, s’implique de façon constructive dans le débat en cours. Et ce, grâce à la participation engagée de collaboratrices et de collaborateurs des entreprises membres de l’AES tout au long de la chaîne de création de valeur. Le rapport final sur l’étude et les bilans tirés des axes thématiques seront disponibles à l’automne 2022. Nous vous informerons alors sur ce site Internet de l’ensemble des résultats d«Avenir énergétique 2050»