Alpiq et la société de chimie fine DSM mettent de la puissance de réglage secondaire à disposition de Swissgrid

14.06.17

Alpiq et DSM Nutritional Products ont préqualifié avec succès une installation de chaleur industrielle située dans l’usine chimique de Lalden. Au moyen d’un générateur virtuel, ils fournissent depuis peu de la puissance de réglage secondaire à Swissgrid, la société nationale pour l’exploitation du réseau. L’installation est particulièrement flexible et permet de participer au marché du réglage secondaire grâce à ses changements rapides de puissance. Cette collaboration entre Alpiq et DSM Nutritional Products a vu le jour grâce à la nouvelle plateforme « Energy Artificial Intelligence » qui permet à Alpiq d’intégrer dans son pool de réglage en Suisse des installations décentralisées consommatrices d’électricité.

Alpiq et DSM utilisent l’installation de production de chaleur industrielle de l’usine de Lalden en Valais pour mettre à disposition de la puissance de réglage. Disponible en quelques secondes, cette puissance est utilisée par Swissgrid, la société nationale pour l’exploitation du réseau, pour stabiliser le réseau de transport. Il s’agit d’un chauffage électrique industriel d’une puissance de 2 MW qui a été préqualifié pour fournir de la puissance de réglage secondaire. Ce chauffage de l’usine de Lalden peut dorénavant être utilisé à tout moment de manière flexible. Il peut très rapidement changer de puissance et fait désormais partie du marché des services-système de Swissgrid. Cette installation est donc parfaitement adaptée pour contribuer à stabiliser le réseau électrique.

La mise à disposition de puissance de réglage : une plus-value pour les clients
A l’image d’une centrale conventionnelle qui augmente ou réduit sa production en fonction des besoins, un consommateur peut modifier, sur demande de Swissgrid, la charge prélevée sur le réseau afin d’équilibrer la production et la consommation. La mise à disposition de ce type de puissance de réglage est indemnisée par une prime. Le chauffage de l’usine de Lalden, d’une puissance de 2 MW, sert principalement à produire de la chaleur en cas d’urgence ; il offre désormais une prestation supplémentaire de stabilisation du réseau de transport électrique.

Regroupement en une centrale virtuelle
Alpiq a intégré cette installation dans son pool de réglage décentralisé. Développé spécialement à cet effet, l’algorithme de dispatching permet de regrouper tous les types de consommateurs d’électricité, de producteurs ou de prosommateurs en une centrale virtuelle. En intégrant les installations de DSM pour fournir de la puissance de réglage secondaire, Alpiq étend son pool de réglage à un acteur important de la branche chimique. En collaboration avec des partenaires, le pool sera étendu progressivement à des producteurs et consommateurs décentralisés, tels que des stations d’épuration. Le but est de passer le seuil des 10 MW le plus rapidement possible. Grâce à sa solution de pooling, Alpiq renforce sa position de leader en matière d’innovations dans la branche énergétique suisse.

Le pool de réglage qui inclut maintenant DSM est l’une des nombreuses applications de la plateforme Alpiq « Energy Artificial Intelligence ». Cette plateforme traite en temps réel un grand nombre d’informations différentes et élabore pour les clients ainsi que leurs actifs, leur flexibilité ou leur portefeuille, les meilleures variantes décisionnelles, ou prend même directement les décisions. De telles prestations énergétiques constituent des solutions d’optimisation adaptées aux clients. Alpiq les propose dans l’ensemble de l’Europe dans le cadre de sa stratégie axée sur le développement des activités numériques.

DSM Nutritional Products est le plus grand fournisseur au monde de vitamines, de carétonoïdes et d’autres produits de chimie fine destinés aux producteurs de fourrage, de produits alimentaires, pharmaceutiques et d’hygiène corporelle. (alpiq)

retour
  

 

Communiqués de presse

22.06.2017

AES: la solution transitoire pour la redevance hydraulique est un pas dans la bonne direction

L’Association des entreprises électriques suisses prend acte de la proposition du Conseil fédéral d’implémenter, à partir de 2020, une solution transitoire à la place d’une nouvelle réglementation de la redevance hydraulique.

Catégorie : Communiqués de presse
 

 

News

22.06.2017

Le Conseil fédéral a ouvert la consultation sur la révision de la loi sur les forces hydrauliques...

20.06.2017

Lors de l’assemblée générale de la Nagra qui s’est tenue ce jour, Corina Eichenberger, présidente...

20.06.2017

Du 26 au 30 juin 2017, des spécialistes venus de France, d’Allemagne, de Tchéquie et de Suisse...

 
Offres d'emploi
 

11.11.2016

Annonceur: Votre entreprise