Penser l’avenir autrement

Un siège d’avion ou une chaise en bois pour représenter l’approvisionnement énergétique en 2035? Vous vous demandez certainement pourquoi. Nourrissez votre curiosité: l’AES vous emmène dans le monde énergétique de demain grâce à son nouveau schéma de réflexion descriptif.

 
 

Comment la Suisse s’approvisionne-t-elle en énergie en 2035? Il se peut que les innovations technologiques, l’environnement économique ou encore les décisions politiques transforment profondément notre branche dans les 20 prochaines années, et à vitesse grand V. C’est pourquoi, en lieu et place des traditionnelles prévisions quantitatives, nous avons choisi une nouvelle approche pour appréhender l’avenir: les univers énergétiques, qui offrent une large gamme de développement et permettent d’avoir une vision d’ensemble.


Prenez place et plongez avec nous dans le futur! Que ce soit sur une chaise en bois, sur un siège de haute technologie, dans un fauteuil télé ou dans un siège d’avion, chaque place vous permet d’endosser une position et une perspective différentes. Chacune d’elles représente un univers énergétique extrême mais envisageable. Quant à la «Tendance 2035
de l’AES», il s’agit d’un cinquième univers énergétique, celui qui nous semble le plus plausible pour l’année 2035 au vu de l’état actuel des connaissances.


Quitter les perspectives habituelles et considérer le monde sous un autre angle peut être extra-ordinairement stimulant – j’espère que vous y prendrez également plaisir!


Michael Frank, Directeur de l’AES

 
  
 

Trust World

    Caractéristiques:
  • REPLI:  Dans le domaine de l’électricité, les pays européens s’isolent, tout comme la Suisse
  • NÉGOCE DU GAZ:  À l’international, le gaz continue d’être négocié.
  • TAXE SUR LE CO2:   Il existe une taxe sur le CO2 harmonisée internationalement.
  • GRANDES CENTRALES:  En Suisse, les centrales hydrauliques et désormais aussi les centrales à gaz dominent.
  • PRODUCTION CENTRALISÉE:  À l’échelle européenne, la production énergétique centralisée prédomine; la production décentralisée ne se développe pratiquement pas.

 

La transformation de l’approvisionnement énergétique est allée trop vite, la sécurité d’approvisionnement en a souffert. C’est pourquoi les hommes ont décidé de miser sur des valeurs fiables et éprouvées pour la production d’énergie. En 2035, la Suisse s’approvisionne de nouveau de manière autonome, avec de l’énergie issue de grandes centrales – tout comme de nombreux autres pays en Europe.

 

Le bon vieux fauteuil télé. Bien sûr, il a un peu vieilli, mais il continue de remplir sa fonction. Les valeurs sûres: voilà sur quoi on mise en 2035 dans le Trust World. Jusque-là, la transformation de l’approvisionnement énergétique n’a engendré que des problèmes. Les grandes centrales réglables ont été débranchées trop rapidement, on a construit beaucoup trop d’installations d’énergies renouvelables, à la production fluctuante. De plus, les solutions intelligentes n’ont que peu percé car les hommes ne voulaient pas échanger de données personnelles. Cela a compliqué l’intégration des énergies renouvelables et la régulation flexible des réseaux. Les pannes générales se sont multipliées, la sécurité d’approvisionnement a diminué. Conséquence: fournisseurs d’énergie et consommateurs sont revenus à des valeurs fiables.

 

 

 
 

  
 

Trade World

Caractéristiques:
  • BON MARCHÉ:  L’énergie est produite là où elle coûte le moins cher.
  • EUROPE: La consommation d’énergie est élevée et la Suisse est fortement interconnectée avec l’Europe.
  • MARCHÉ: Il n’y a ni subventions pour les énergies renouvelables, ni taxe sur le CO2.
  • SUPPRESSION DES SUBVENTIONS: Le développement des énergies renouvelables stagne.
  • RENTABILITÉ: Les grandes installations centralisées s’imposent à l’échelle européenne.

 

L’approvisionnement en électricité est devenu de plus en plus cher, car l’État soutenait les énergies renouvelables et, en parallèle, les centrales conventionnelles non rentables. Sous la pression des consommateurs, l’État a maintenant stoppé ces interventions et supprimé la taxe sur le CO2. En 2035, les forces du marché dominent et les grandes centrales approvisionnent de nouveau toute l’Europe avec de l’énergie bon marché.


L’électricité sort tout simplement de la prise, non? Dans le Trade World, en 2035, on ne perd plus son temps à réfléchir à l’appro­visionnement énergétique. Les émissions de CO2 ne coûtent toujours rien et les subventions pour les énergies renouvelables ont été supprimées. Les forces du marché dominent au-delà des frontières et le développement des énergies renouvelables stagne. Les technologies les plus rentables s’imposent, raison pour laquelle les grandes centrales approvisionnent toute l’Europe. Dans le Trade World, l’énergie, c’est un peu comme prendre l’avion: cela va de soi; l’important, c’est que ce soit sûr, bon marché et toujours disponible.

 

 

 
 

  
 

  
 

Smart World

    Caractéristiques:
  • PÉNÉTRATION DES TIC:  Les technologies de l’information et de la communication s’emparent de tous les domaines de la vie.
  • INNOVATION:  Grâce au progrès technologique, les énergies renouvelables et les dispositifs de stockage sont rentables.
  • RENTABILITÉ:L’énergie est produite sur les sites les plus appropriés.
  • FLEXIBILITÉ: Les TIC permettent un approvisionnement décentralisé et flexible, ainsi qu’un contrôle de la consommation.
  • INTERCONNEXION: La Suisse reste fortement interconnectée avec l’Europe et prélève des taxes sur le CO2

 

Grâce au progrès technologique, les énergies renouvelables, les dispositifs de stockage et les réseaux intelligents deviennent rentables. C’est pourquoi, à l’échelle européenne, la production d’énergie se fait sur les sites les plus appropriés. En 2035, les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont conquis tous les domaines de la vie et permettent un approvisionnement en énergie extrêmement flexible et décentralisé.

En 2035, la technologie intelligente est partout, même dans les objets du quotidien comme les chaises, par exemple. Dans le Smart World, l’interconnexion digitale s’est emparée de tous les domaines de la vie: les bâtiments, le trafic, l’industrie – et bien sûr aussi l’énergie. De nombreux outils et applications sont des assistants intelligents qui facilitent beaucoup la vie, du travail aux loisirs en passant par le logement. Cela plaît aux gens, et ils misent volontairement sur des solutions digitales et interconnectées, car elles sont utiles et tout simplement futées.

 

 

 
 
 

Smart World

    Caractéristiques:
  • PÉNÉTRATION DES TIC:  Les technologies de l’information et de la communication s’emparent de tous les domaines de la vie.
  • INNOVATION:  Grâce au progrès technologique, les énergies renouvelables et les dispositifs de stockage sont rentables.
  • RENTABILITÉ:L’énergie est produite sur les sites les plus appropriés.
  • FLEXIBILITÉ: Les TIC permettent un approvisionnement décentralisé et flexible, ainsi qu’un contrôle de la consommation.
  • INTERCONNEXION: La Suisse reste fortement interconnectée avec l’Europe et prélève des taxes sur le CO2

 

Grâce au progrès technologique, les énergies renouvelables, les dispositifs de stockage et les réseaux intelligents deviennent rentables. C’est pourquoi, à l’échelle européenne, la production d’énergie se fait sur les sites les plus appropriés. En 2035, les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont conquis tous les domaines de la vie et permettent un approvisionnement en énergie extrêmement flexible et décentralisé.

En 2035, la technologie intelligente est partout, même dans les objets du quotidien comme les chaises, par exemple. Dans le Smart World, l’interconnexion digitale s’est emparée de tous les domaines de la vie: les bâtiments, le trafic, l’industrie – et bien sûr aussi l’énergie. De nombreux outils et applications sont des assistants intelligents qui facilitent beaucoup la vie, du travail aux loisirs en passant par le logement. Cela plaît aux gens, et ils misent volontairement sur des solutions digitales et interconnectées, car elles sont utiles et tout simplement futées.

 

 

 
 

 
 

 

Tendance 2035 de l’AES

Point de repère:
Le secteur énergétique va vers un avenir incertain. Quelles sont les conditions-cadre juridiques pertinentes? Quels sont les investissements qui valent la peine? Réfléchir à l’avenir est tout aussi important pour les entreprises énergétiques que pour les acteurs politiques et les consommateurs. À travers les univers énergétiques et la «Tendance 2035», l’AES fournit un point de repère qui sera revu chaque année.

 

 

Caractéristiques:

Le schéma de réflexion de l’AES décrit, du point de vue actuel, quatre univers énergétiques extrêmes mais envisageables. Nous ne savons pas laquelle de ces quatre optiques prendra le dessus en Suisse en 2035. Est-ce une optique bien définie? Ou une combinaison des quatre? L’AES penche pour la deuxième possibilité. Cet univers énergétique, nous le nommons la «Tendance 2035 de l’AES». En voici les principaux éléments au jour d’aujourd’hui:

  • MIX: La production d’énergie est à la fois centralisée et décentralisée, et l’hydraulique domine.
  • GAZ: La convergence des réseaux augmente et le gaz prend de l’importance.
  • SUBSTITUTION: La demande en électricité augmente suite à la substitution des énergies fossiles par des applications électriques
  • STOCKAGE: Le nombre des dispositifs de stockage décentralisés augmente en raison de la hausse de l’auto-approvisionnement.
  • EUROPE: La dépendance aux importations reste élevée pour l’électricité et le gaz.
  • TIC: L’importance des technologies de l’information et de la communication prend de l’ampleur également dans le secteur de l’énergie.