Centrales de pompage-turbinage

Actuellement et à court terme, les centrales de pompage-turbinage constituent la meilleure possibilité de stocker de l'électricité en grande quantité. Elles joueront en outre un rôle accru avec le développement des énergies renouvelables. Ces installations permettent de stocker de l'életricité sous la forme d'énergie hydraulique dans des lacs de retenue, s'adaptant ainsi à la consommation. Cependant, la perte d'environ un quart de l'électricité produite initialement (pertes d'efficacité) est inévitable.


Au cours des 10 à 15 prochaines années, les capacités des centrales de pompage-turbinage suisses passeront d'env. 2000 MW à quelque 6000 MW. Les installations prévues ou en construction complètent pour la plupart des sites existants tels qu'Emosson (Nant de Drance), Linth-Limmern ou Forces motrices de l'Oberhasli.


Néanmoins, cette expansion demeure modeste en regarde de la puissance que devrait atteindre le parc éolien européen en 2020: Rien qu'en Allemagne, la puissance éolienne installée s'élèvera à 50 000 MW (soit la puissance d'env. 50 centrales nucléaires de type Gösgen). Un renforcement des capacités des centrales de pompage-turbinage suisses ne fait donc sens que s'il s'accompagne d'une extension des lignes de transport nationales et internationales.

  

  

  
Offres d'emploi
 

01.12.2017

Annonceur: Votre entreprise