Swissgrid lance le marché intégré

La semaine dernière, Swissgrid a lancé le marché intégré qui permet de couvrir les besoins en énergie de réglage tertiaire et en énergie destinée au redispatch international.
12.02.2020

Swissgrid, la société nationale du réseau de transport, exploite le marché des services-système en Suisse afin de garantir la stabilité de la fréquence du réseau de transport. Elle recherche en permanence des solutions novatrices afin de le développer. Le regroupement des produits appelés manuellement en vue du réglage de fréquence et du redispatch international au sein d’un marché intégré en fait partie. Ce dernier a été lancé avec succès la semaine dernière.

Swissgrid intervient activement si la fréquence du réseau de transport fluctue et fait appel à l’énergie de réglage pour la stabiliser. Elle suit une procédure en trois étapes. Les centrales électriques et d’autres fournisseurs en Suisse mettent en réserve de la puissance de réglage primaire, secondaire et tertiaire pour le compte de Swissgrid en échange d’une indemnisation. Alors que le recours à l’énergie de réglage primaire et secondaire est automatique, il faut recourir manuellement à l’énergie de réglage tertiaire. Swissgrid active cette énergie de réglage en cas de fluctuations sur le réseau afin de rétablir l’équilibre entre la production et la consommation. La gestion des congestions implique également la régulation des flux d’énergie. En cas de redispatch, Swissgrid intervient dans l’utilisation des centrales électriques et demande à certaines unités de production d’augmenter ou de réduire la production afin de remédier aux congestions du réseau.

Le marché intégré permet désormais d’utiliser l’énergie de réglage tertiaire pour le réglage de fréquence et pour le redispatch international, étant donné que ces deux produits présentent les mêmes caractéristiques et peuvent être appelés avec le même préavis de 15 minutes. Le marché intégré apporte différents avantages. La conception des produits est adaptée de sorte à ce que les tranches des offres soient raccourcies de quatre heures à une heure et qu’il soit possible de modifier les offres librement. La concurrence entre le marché de l’énergie de réglage tertiaire et le marché intra-day disparaît donc et les responsables de services-système (RSS) peuvent proposer sur le marché intégré l’énergie qu’ils n’ont pas vendue sur le marché intra-day. L’amélioration des processus techniques permet également de supprimer la quantité maximale de 100 MW par offre qui était valable auparavant. De plus, la remise des offres a été simplifiée: il est désormais possible de les traiter à l’aide du protocole de communication Energy Communication Platform (ECP) de l’ENTSO-E, ce qui permet aux systèmes informatiques des RSS et à la plate-forme d’offres de Swissgrid de communiquer directement, et donc d’automatiser les processus. Les processus deviennent également plus transparents. Les dernières données relatives aux offres et aux demandes d’énergie de réglage tertiaire sont fournies aux RSS toutes les heures via l’ECP et publiées simultanément sur le site Internet de Swissgrid. La rétribution du redispatch est également adaptée, ce qui contribue à augmenter les liquidités sur le marché et à indemniser les centrales électriques pour le redispatch en fonction du marché.

Le marché intégré représente un jalon important dans le développement du marché de l’énergie de réglage. Il simplifie la conception de nouveaux produits et améliore l’efficacité ainsi que le caractère contraignant du marché. Ce projet a pu être réalisé grâce à l’étroite collaboration entre Swissgrid et différents partenaires du secteur suisse de l’électricité. (swissgrid)