SIG publie de solides résultats 2018 et poursuit ses investissements dans la transition énergétique

Les Services industriels de Genève confirment, en 2018, la solidité de leurs résultats. L’entreprise publique enregistre un chiffre d’affaires stable, à environ un milliard de francs, et une performance opérationnelle constante. Ces résultats, conformes aux attentes, permettent à SIG de continuer à investir pour l’avenir du canton et de poursuivre son désendettement pour la quatrième année consécutive.
29.04.2019

En dépit d’un marché des énergies toujours très volatil, SIG réalise une performance opérationnelle équivalente à celle de 2017. Le chiffre d’affaires atteint 1,045 milliard de francs et le résultat d’exploitation (EBITDA) 243 millions de francs. Le résultat net consolidé reste également constant à environ 60 millions de francs.

Le résultat de gestion de SIG s’élève à 82 MCHF. Cela reflète la bonne santé des activités de SIG. Pour la deuxième année consécutive, l’entreprise a baissé ses tarifs de l’électricité au 1er janvier 2018. SIG enregistre des ventes d’eau en hausse et une croissance de 13% dans l’énergie thermique, secteur d’activité en plein développement.

En parallèle, SIG assume pleinement sa responsabilité d’entreprise publique. Elle a notamment atteint l’objectif qu’elle s’était fixé dans le cadre du programme Leviers de Performance. Ce dernier vise une réduction des charges d’exploitation par une optimisation des processus. Vingt millions de francs d’économies pérennes ont ainsi été réalisées depuis 2015, sans coupes linéaires ni licenciements.

Cette rigueur financière permet à SIG de poursuivre son désendettement en remboursant 175 millions de francs en 2018. En quatre ans, l’entreprise a ainsi effacé plus de 460 millions de francs d’endettement. Elle est également en mesure d’autofinancer ses investissements. En 2018, l’entreprise a ainsi investi 165 millions de francs dans le canton de Genève. La moitié de ce montant a été consacrée au renouvellement des réseaux d’eaux, de gaz et d’électricité, afin de garantir aux clients un approvisionnement fiable et de qualité. SIG a également dépensé 16 millions de francs pour son réseau de fibre optique, afin d’accompagner le développement de la smart city.

En cohérence avec la stratégie énergétique du canton, le second volet d’investissements a été principalement consacré au développement des énergies renouvelables. « En 2018, SIG a injecté près de 50 millions de francs dans le développement de la transition énergétique à Genève, pour moins et mieux consommer les énergies », relève Christian Brunier, Directeur général de SIG.

Enfin, SIG a investi 14 millions de francs en 2018 dans le démarrage de la construction de la nouvelle usine de traitement et de valorisation des déchets, Cheneviers IV. Cette usine dont la mise en service est prévue à l’horizon 2023, a été redimensionnée aux besoins du canton. Elle produira plus d’énergie avec moins de déchets et chauffera, chaque année, 30'000 ménages genevois. Le projet Cheneviers IV réunit les valeurs coeurs de SIG : il associe innovation technologique, engagement environnemental et savoir-faire industriel, au service du canton et de ses habitants. (sig)