EOS et Primeo Energie reprennent le paquet d’actions Alpiq d’EDF

Les deux actionnaires du consortium d’Alpiq EOS Holding SA (EOS) et Primeo Energie (anciennement EBM; membre du Consortium des Minoritaires Suisses CMS) reprennent chacun pour moitié le paquet d’actions Alpiq de 25,04 % détenu par Electricité de France (EDF) pour le prix de 489 millions de CHF. La transaction est financée par des prêts convertibles en actions de CSF Infrastructures énergétiques Suisse (CSF), un groupe de placement de Credit Suisse Fondation de placement.

05.04.2019

Les deux actionnaires actuels du consortium d’Alpiq EOS (jusqu’ici 31,44 %) et Primeo Energie (jusqu’ici 13,65 %) reprennent chacun pour moitié le paquet d’actions Alpiq de 25,04 % détenu par EDF pour un prix total de 489 millions de CHF (70 CHF/action). La transaction est financée par des prêts convertibles en actions de CSF, le plus important véhicule d’investissement du secteur des infrastructures énergétiques en Suisse. CSF se concentre sur des investissements dans des infrastructures énergétiques existantes critiques pour l’approvisionnement de la Suisse.

La conclusion de la transaction s’effectue sous réserve de l’approbation par les autorités de la concurrence en Allemagne. Avec l’exécution de la transaction, la Convention de Consortium signée par les actionnaires fondateurs d’Alpiq le 29 septembre 2005, et résiliée par EDF pour septembre 2020, arrivera à terme avant échéance pour Alpiq qui est l’une des parties contractuelle (alpiq)