Avenir de l'électricité

A l'avenir, la branche de l'énergie en Suisse va subir quelques mutations. Conformément à la décision fédérale, les centrales nucléaires  actuelles seront progressivement mises hors service sans être remplacées par de nouvelles installations. Cela implique que l'électricité manquante soit produite d'une autre manière. A la rubrique Avenir de l'électricité sont présentés trois scénarios pour l'approvisionnement électrique du futur élaborés par l'AES. Divers défis sont également commentés en détails. Vous y trouvez aussi des réponses aux questions relatives à la Stratégie énergétique 2050, à l'environnement, aux énergies renouvelables et à leur potentiel ainsi qu'à l'efficacité énergétique en lien avec l'avenir de l'électricité.

 

 

 

Aujourd'hui, les centrales nucléaire produisent 36% du courant suisse, ce qui les place au deuxième rang en matière d'approvisionnement en électricité. Suite à l'accident de réacteur au Japon en mars 2011, la Suisse a réconsidéré le recours à l'atome: conformément à une décision du Parlement en novembre 2011, les cinq centrales nucléaires que compte le pays ne seront pas remplacées au terme de leur durée d'exploitation réglementaire (entre 50 et 60 ans). Ainsi, une partie notable de la production nationale – quelque 30 TWh d'électricité au total – doit être compensée.


Parallèlement à la sortie du nucléaire, la branche doit faire face à une hausse de la consommation d'électricité. A l'avenir, la combinaison de ces deux facteurs posera problème. Le principal défi lors de la mise en œuvre de la Stratégie énergétique 2050 consiste à combler ce hiatus de manière durable. Le développement des énergies renouvelables et l'amélioration continue de l'efficience énergétique doivent y contribuer à condition de surmonter certains obstacles.

 
 

Développement durable

La mise en œuvre de la Stratégie énergétique 2050 représente un défi de taille. En outre, la Suisse conduit une politique stricte en matière de développement durable. Elle entend revenir d'ici&nbsp2020 à un niveau d’émissions de gaz à effet de serre inférieur à celui de 1990 (soit une baisse de 20% minimum). D'après l'ETH Zürich, les objectifs s'articulent autour de trois axes: augmentation de l’efficacité, énergies renouvelables et électrification. L’électricité jouera donc un rôle décisif. D’une part celle-ci participe au fonctionnement des énergies renouvelables telles que la géothermie ou la chaleur ambiante (par exemple via une pompe à chaleur). D’autre part, parmi les applications respectueuses des ressources qui sont lancées sur le marché, nombreuses sont celles qui utilisent de l’électricité.

 

L'avenir de l'électricité du point de vue de l'AES

L'AES a réfléchi à l'avenir de l'électricité et a conçu différents scénarios. Les deux vidéos qui suivent présentent trois solutions pour la Suisse.

 

 

 
 
 

La centrale nucléaire de Mühleberg

Le premier pas vers la Stratégie énergétique 2050 a été effectué fin octobre 2013, lorsque BKW a décidé de fermer la centrale nucléaire de Mühleberg en 2019. Autrement dit, il faudra se passer à l'avenir de la capacité actuelle de cette installation (env. 400 MW) en recourant davantage aux énergies renouvelables, en améliorant l'efficacité énergétique et en utilisant de manière judicieuse des systèmes intelligents.


Les deux stratégies poursuivent des objectifs communs: augmentation de l'efficacité et développement des énergies renouvelables. Toutefois, leur mise en œuvre doit respecter certaines conditions-cadre. En outre, les stratégies supposent de nouvelles technologies ainsi que l'extension des réseaux électriques et des centrales de pompage-turbinage.

 

Etude Scénarios pour l’approvisionnement électrique du futur - Rapport global

Une équipe composée de 50 représentants de la branche a décrit trois scénarios possibles pour l’approvisionnement électrique du futur, en se basant sur des travaux approfondis de la branche et des études externes. Les trois scénarios partent du principe que les centrales nucléaires existantes ne seront pas remplacées au terme de leur durée de vie. L’étude met en évidence l’évolution de la demande en électricité, le développement de la production d’électricité et d’autres agents énergétiques ainsi que leurs répercussions sur l’approvisionnement en électricité en Suisse.  Rapport global (pdf)

 

 

 

Etude Scénarios pour l’approvisionnement électrique du futur - Synthèse du rapport

L’électricité est un bien important et extrêmement précieux. Nous l’utilisons de façon si automatique que nous en sommes à peine conscients. La liste de ses usages est longue et ne cesse de grandir. Il est par ailleurs de plus en plus fréquent de s’en servir pour remplacer d’autres formes d’énergie. L’électricité devient ainsi toujours plus populaire, tout en permettant de réaliser des économies d’énergie, en raison de son haut degré d’efficience. En Suisse, la production d’électricité ne génère pratiquement aucune émission de CO2, elle joue donc également un rôle clé dans la lutte contre le réchauffement climatique.  Synthèse du rapport (pdf)

 

Etude Scénarios pour l’approvisionnement électrique du futur - Les trois voies

Dans son étude «Scénarios pour l’approvisionnement électrique du futur», l’AES présente trois voies possibles avec différentes répercussions. Un approvisionnement électrique de la Suisse sans centrales à gaz et sans importations d’énergie non renouvelable n’est possible qu’avec de grands efforts en matière d’économies d’électricité et des mesures drastiques. Les trois voies (pdf)